Programme transitionnel de démobilisation et réintégration
Angola
Angola map
 
Dossier pays :

L’Angola a conservé une stabilité politique depuis la fin de la guerre civile. La nouvelle Constitution adoptée en février 2010 a instauré un régime présidentiel parlementaire.
Sous ce nouveau régime, le Président n’est plus élu par le suffrage universel mais c’est le chef du parti qui remporte le plus de sièges au Parlement qui devient Président.  La Constitution de 2010 limite le mandat présidentiel à cinq années renouvelables à partir des élections de 2012. À la suite des élections, le gouvernement nouvellement constitué a rapidement œuvré pour rendre le Plan de Développement national 2013-2017 opérationnel. Celui-ci est axé sur la lutte contre la pauvreté, l'éradication de la famine, une accélération du développement des infrastructures, l’assistance aux jeunes entrepreneurs et un meilleur accès à l'éducation et à la formation professionnelle.

L’Angola a fait des avancées substantielles en termes de progrès économiques et politiques depuis la fin de la guerre. Le pays continue cependant à être confronté à d’énormes défis dans son développement : il s’agit de réduire sa dépendance pétrolière et diversifier son économie, reconstruire ses infrastructures, améliorer ses capacités institutionnelles et sa gouvernance, ses systèmes de gestion des finances publiques, ses indicateurs de développement humain et les conditions de vie de la population.

Les perspectives de l’état de droit et de la paix sont encourageantes. On note des avancées vers la fin des conflits armés dans le pays, y compris dans la province riche en ressources pétrolières de Cabinda où les séparatistes armés du Frente Libertação do Enclave de Cabinda (FLEC) luttent pour l’indépendance depuis 1975. Un Protocole d'accord a été signé entre le Gouvernement et une faction du FLEC en 2006 pour tenter de mettre officiellement fin au conflit. Des attaques ponctuelles contre le Gouvernement et d’autres membres de la société sont cependant encore courantes.

 

Le DDR en Angola

Entre 2003 et 2008, l’Angola a mis en place un programme national de DDR (PDRA) financé par le Gouvernement, MDRP, la Banque mondiale et la Commission européenne.  Le programme a aidé plus de 92 000 ex-combattants et leurs dépendants à réintégrer la vie civile grâce à un grand nombre de sous-projets. Le Gouvernement a lancé un nouveau programme de DDR pour cibler plus de 150 000 ex-combattants des FAA conformément aux accords de Lusaka et de Bicesse, actuellement en cours. Le Gouvernement finance le programme grâce à ses propres ressources. Sous ce programme, 79 projets de niveau provincial apporteront une aide à la réintégration de 31 703 ex-combattants.

 

Données pays
Angola
Population (millions) 18.05
Espérance de vie (années) 51
Superficie (milliers de km2) 1,246,700
Revenu national brut par habitant (dollars US courants) 4,850
Croissance du PIB (% annuel) 6.8%
 Source: Indicateurs mondiaux de développement
↑ haut de la page
LIENS RAPIDES