Programme transitionnel de démobilisation et réintégration
CONFÉRENCES ET ATELIERS

Une composante clé des activités de gestion des connaissances du TDRP est la diffusion des connaissances sur les questions de conflit et de post-conflit au moyen d’ateliers et de conférences.

CONFERENCE DE TUNIS

Le TDRP a co-organisé la conférence «L’histoire et l’expérience de la stabilisation et de la réintégration post-conflit : réflexions et expériences issues du DDR en Afrique » avec la Banque africaine de développement (BAD) à Tunis, Tunisie en juin 2013. Certains résultats et enseignements tirés des récentes études et programmes sur la réintégration ont été présentés, accompagnés de perspectives du TDRP, de la BAD et de l’Union africaine.  Outre des représentants des trois organisations, des universitaires et des chercheurs en provenance d’universités des États-Unis, d’Afrique du Sud et d’Allemagne, des militants des Droits de l’Homme d’Égypte et de Tunisie, ainsi que des représentants du Centre international de conversion à Bonn (BICC) en Allemagne et de l’Agence de coopération internationale turque (TIKA) ont participé à cette conférence. Ce fut une occasion importante, pour les professionnels et les chercheurs, d’échanger des idées et de favoriser les discussions sur les thèmes clés liés au DDR. Un résumé détaillé, des documents et des enregistrements audio de la conférence sont disponibles sur ici.

ATELIER SUR LES TIC DE DURBAN

Le TDRP a collaboré avec l'Institut des études de sécurité (ISS) et les chercheurs de l'Initiative sur la sécurité et la violence de l'Université du Cap à l'organisation d'un atelier à Durban du 4 au 5 mars 2013. Le but de l'atelier était de montrer les constatations préliminaires de l'étude financée par le TDRP sur le rôle potentiel que les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) et les réseaux sociaux pourraient jouer dans la programmation de DDR, particulièrement dans les activités de réponse humanitaire d'urgence. L'atelier a rassemblé des chercheurs et des professionnels experts dans le domaine afin de discuter d'initiatives et de proposer des domaines potentiels d'études plus approfondies.

GROUPE DE TRAVAIL INTER-AGENCES SUR LE DDR

The Inter-Agency Working Group on DDR (IAWG)  Il est constitué de 22 membres, dont 20 sont des agences des Nations unies impliquées dans des activités de DDR. Les deux autres agences sont l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et la Banque mondiale / TDRP. Le GTIA est dirigé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) de l’ONU. Il remplit les fonctions clés suivantes :

  • Fournir des conseils stratégiques pour aider l’Organisation à améliorer son travail dans le domaine du DDR
  • Cela comprend, entre autres, des conseils sur les changements requis, ou ajustements de structure et de processus dans l’Organisation quant à la planification, la mise en œuvre et le suivi du DDR
  • Fournir et réviser l’ensemble des orientations sur le DDR développées par les Nations unies et émettre des recommandations sur la façon dont ce corpus d'orientations peut être systématiquement et périodiquement révisé et mis à jour
  • Conseiller l’Organisation sur les besoins de formation, les politiques et les stratégies dans le domaine du DDR, y compris la coordination et la diffusion de cet ensemble d'orientations à tous les partenaires des Nations unies engagés dans le DDR
  • Développer et gérer le Centre de ressources sur le DDR des Nations unies
  • Faciliter la planification des opérations de DDR parmi les agences des Nations unies pertinentes
  • Entreprendre d’autres activités de DDR, le cas échéant

Le TDRP, au nom de la Banque mondiale, assiste à des réunions et des ateliers périodiques du GTIA.

Pour en savoir plus sur les conférences et ateliers passés organisés ou comprenant la participation du TDRP et sur les événements à venir, rendez-vous sur Events .


↑ haut de la page
LIENS RAPIDES